IlEmile Antile
Eve Depardieu
Anne de la Valette
Gérad Dorwling-Carter
Edmond Mondésir
Robert Monsterleet
Caroline Barrabino
Dominique de Vardo
Dominique de Guigneraye
Nicole Guglielmetti
Edmond Jouve
Benoît Kandel
Maxette Olsson
Marianne Vicini
                                                

Ma rencontre, avec Madame Marie-Reine de Jaham, Présidente du CMC, a été pour moi, une merveilleuse aventure, dont je garde les plus beaux souvenirs.
Elle a commencé avec le Festival Créole de Menton en 2009, au cours duquel  elle m’a baptisé « l’Ambassadeur de la Biguine ». Mes musiciens et moi-même avons été logés dans un Hôtel extraordinaire : l’Hôtel WESTMISTER.  La réception a été magnifique.
En juin 2011, elle a présenté mon dossier, au Festival de jazz Off de Nice, alors que nous étions déjà les invités d’honneur de la Ville de Nice, pour animer la PROM PARTY , le 14 juillet 2011, sur la Promenade des Anglais.
Quelle fierté pour moi et mes musiciens de représenter la Guadeloupe, pour la première fois, à ce prestigieux festival et jouer dans ce beau Théâtre le Phoenix. C’était le 12 juillet 2011. Nous ne pourrons pas oublier.
Nous avons été superbement reçus et accompagnés durant notre séjour.
C’est aussi  grâce au profond respect que lui portent les organisateurs et à sa passion pour la culture créole, que je pars jeudi 9 aôut 2012, accompagné de mes musiciens, pour jouer au Festival Biguine Jazz 2012 en Martinique.

Madame, vous nous manquerez beaucoup à l’avenir et je vous remercie pour tout.
Sincèrement et musicalement Vôtre.
Emile Antile
Marie Claire Biard,
Peintre.

Quand Marie Reine de Jaham m’a proposé une collaboration au festival créole qu’elle organise avec maestria, ce fut un enthousiasme absolu,
> faire connaître et partager cette richesse intellectuelle, artistique , gastronomique que synthétise la culture créole, est un honneur.
> Cette culture m’a tant happée qu’elle est la source de mes inspirations. Marie Reine de Jaham est sans doute la personnalité du monde créole qui a le plus fait pour
> faire rayonner ces iles françaises avec ses réalités et ses charmes exotiques. Puisse le cercle méditerranée Caraïbe nous faire partager bien d’autres moments intenses

« Il n’y avait pas plus bel et harmonieux écrin que le parc Phoenix pour
accueillir le 7eme Festival créole.
J’ai été touchée par ces personnes, que je ne connaissais qu’au travers d’Aimé Césaire.
Ils semblent réunir en un peuple toute l’humanité, de par leur culture et
la foultitude de couleurs dont ils nous éclairent.
De l’art brut à l’aquarelle, tout est imprégné de leur histoire. A la fois
pudiques et expansifs, fiers et humbles, rêveurs et graves, les Créoles nous
font vibrer au rythme de leur cœur ».

Caroline Barrabino
Eve Depardieu, philosophe, l'une des personnalités qui nous apportent leur témoignage.
- 1 photo de Eve Depardieu
"Si l'on cherche, dans une démarche philosophique, ce qui donne du sens à l'existence et crée des liens, il est des rencontres particulièrement fécondes : il n'y a pas que les ingénieurs qui construisent des ponts, il y a les passeurs de cultures, les catalyseurs de rencontres multiculturelles. Ainsi m'est apparu le Cercle Méditerranée Caraïbe, mené avec dynamisme, brio, finesse et persévérance, ces dix dernières années sur la côte d'azur, par sa présidente Marie-Reine de Jaham. Heureuse d'avoir été invitée à participer à plusieurs évènements dont ces savoureux Festivals Créoles, croisements de parfums mêlés, de couleurs chatoyantes, d'airs vivifiants, d'envies irrésistibles de danses, de lumières et de liberté partagée ! Inoubliables...
Eve Depardieu, Nice, le 12 juillet 2012
De caractère sédentaire et voyageant peu, le nom des Caraïbes avait pour moi une résonnance
poétique sans m'inspirer un désir particulier d'évasion.
Un jour de l'an 2000, j'ai rencontré une historienne, femme de lettres, dont j'appréciais le style et le talent littéraire: Marie-Reine de Jaham.
Une étrange alchimie s'est tissée entre nous. Elle m'a fait découvrir les Caraïbes, dont elle est originaire. L'envie nous est venue alors de créer une fusion entre ma Méditerranée et sa Caraïbe.
Ainsi est né le Cercle Méditerranée Caraïbe.
Au début, nos ambitions étaient modestes: réaliser une association culturelle et littéraire. C'était mal connaître Marie-Reine de Jaham! Elle a donné une ampleur incroyable à notre projet. Conférences, expositions, festivals se sont succédés à Nice, Menton, Grasse, Antibes, Eze, Carros... et ont importé chez nous le folklore, l'artisanat, la cuisine, la musique, la littérature, la peinture créoles.
Ils sont venus nombreux des Caraïbes et de l'Océan Indien, et Marie-Reine, aidée par une équipe soudée, a imprégné de son sceau la Côte d'Azur et permis à ceux qui ne connaissaient pas les régions ultramarines d'en découvrir les richesses et les beautés.
Merci, Marie-Reine, pour ce merveilleux voyage.
Anne de la Vallette
Fort de France le 6 août 2012
Chère Marie-Reine De Jaham
Votre renommée internationale s’est établie à partir de votre œuvre littéraire. C’est en effet dans le creuset de votre culture antillaise, dans la créolité que vous avez puisé une inspiration généreuse et créatrice pour écrire.
Mais en contrepartie, quoique vivant dans l’hexagone, loin du lieu où devraient "rhizomer" vos racines culturelles, vous avez su déployer une énergie considérable pour la cause antillaise, pour le renom des poussières d’îles françaises de la Caraïbe.
Au fil des années nous avons observé avec une certaine perplexité l’acharnement que mettait cette « grande Béké » à hisser à la hauteur du monde nos traditions, notre cuisine, nos danses, bref ce qui fait la culture créole.
Ces rencontres de populations, dans la région chaude et ensoleillée de la France que vous avez choisie pour vivre votre exil n’ont en contrepartie jamais été boudées par les insulaires, et même par ceux qui appartiennent à des mouvances politiques qui n’ont pas fait leur deuil d’un passé difficile à assumer, comme marqué au fer par la traite et l’esclavage.
Parce que les antillais et Guyanais également se sont rendus compte du fait que vous avez atteint une hauteur de vue qui dépasse les clivages de race, de classe issus d’un passé difficile certes à oublier.
Et tandis que d’aucuns n’entreprennent que maintenant de se retrouver pour cautériser ces blessures douloureuses, vous aviez bien avant tout le monde, par vos actes, votre militantisme culturel entrepris une féconde démarche de résilience.
La créolité, vous l’avez affirmée bien avant que les intellectuels n’aient peaufiné le concept. De même que votre action portait dès le début ces germes réconciliateurs indispensables à la paix des âmes et des esprits des habitants ces bouts de pays malmenés par leur histoire mais dont une telle richesse a pu émaner.
Visionnaire, vous avez fait avant tous ce qui n’apparaît qu’aujourd’hui concevable : trouver les voies et moyens pour aboutir au sein du monde créole français à des relations enfin apaisées.
En cela, nous vous sommes tous reconnaissants et demeurons vos profonds débiteurs.
Gérard Dorwling-Carter.
Gérard DORWLING-CARTER
Ma trés chère Marie Reine

C'est avec beaucoup de tristesse, en même temps d'admiration que j'apprends votre départ du Cercle. Fidèle à cette cohérence que votre indéfectible foi en Dieu vous permet de maintenir entre votre être et votre paraître, je ne peux que m'incliner devant cette belle raison qui motive pareille décision
Il n'en demeure pas moins ,que cette association n'aura jamais plus le rayonnement que vous aviez su lui insuffler. J'en veux pour preuves tous les combats que vous avez menés auprès des différentes personnalités détentrices de pouvoir et décisionnelles de son éclosion . Je me souviens de votre venue dans mes bureaux et du chagrin que j'ai éprouvé au constat que vos difficultés étaient dues à la bêtise d'un de mes collègues. Mais la battante que vous êtes a pu allègrement détourner tous les obstacles et susciter au sein des élus du département , admiration et sollicitude .

Je garde en moi toutes ces merveilleuses manifestations organisées avec maestria dans tout le département qui ont ainsi porté à la connaissance du plus grand nombre la culture extraordinaire de toutes les Caraïbes. Personne ne pourra donner cette dimension humaine et cette qualité culturelle dont vous seule avez le secret , à ce type d'évènement. Je heurte certainement cette modestie qui vous caractérise mais je ne suis pas la seule à le penser, je ne me sens pas coupable de jugement subjectif. Vos belles soirées dans vôtre intérieur étaient déjà une invitation au voyage et par votre décor et et par l'éclectisme de vos assemblées.

Je suis sincèrement persuadée que nul ne pourra en vôtre absence hélas avoir l'étoffe de promouvoir cette association comme vous. Mais tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir et il n'est pas dit que vous ne reviendrez
pas aux "manettes".

Quand Marie Reine de Jaham m’a proposé une collaboration au festival créole qu’elle organise avec maestria, ce fut un enthousiasme absolu,
faire connaître et partager cette richesse intellectuelle, artistique , gastronomique que synthétise la culture créole, est un honneur.
Cette culture m’a tant happée qu’elle est la source de mes inspirations. Marie Reine de Jaham est sans doute la personnalité du monde créole qui a le plus fait pour
faire rayonner ces iles françaises avec ses réalités et ses charmes exotiques. Puisse le cercle méditerranée Caraïbe nous faire partager bien d’autres moments intenses
Depuis prés de 10 ans, Les Rhums CLEMENT ont accompagnés les actions de Marie Reine de Jaham pour promouvoir, faire découvrir , partager , cette richesse de la culture Créole. Véritable ambassadrice de la créolité, Marie Reine de Jaham a mis avec toute son équipe, son cœur, son dévouement et sa passion pour porter hauts les couleurs du monde créole. Resteront gravés ces grands moments du Festival Créole à Menton, ou Nice par exemple. De part son action, le regard des uns et des autres vers la culture créole a certainement changé ! BRAVO pour tout ce que tu as fait !
Dominique de LA GUIGNERAYE – RHUM CLEMENT »
                                                
Rencontre avec des gens extraordinaires ! C’est ainsi que je qualifie ma rencontre avec Madame Marie-Reine de Jaham, Présidente du Cercle Méditerranée Caraïbe. En premier lieu, au Festival Créole de Menton en 2009, puis au Festival de Jazz Off de Nice en 2011. Son intégrité morale, son écriture exceptionnelle en fait une grande écrivain, son intelligence, ses qualités de cœur, son amour pour la culture créole et son sens inné de l’organisation, en font un personnage hors du commun.
Pour les musiciens, jouer au Festival de Jazz de Nice : un rêve. C’est grâce à Madame Marie-Reine de Jaham, , que le nôtre s’est réalisé : la Guadeloupe était présente, pour la première fois, à ce prestigieux festival, avec Emile Antile et ses amis musiciens.
Ce soir là, c’était le 12 juillet 2011, au Théâtre Le Phoenix. Il restera gravé dans nos mémoires.
Et puis…dans le cadre des années de l’Outre-Mer, le 14 juillet 2011, nous étions les invités d’honneur de la Ville de Nice et avons participé à l’animation de la PROM’PARTY sur la Promenade des anglais.:Notre collaboration a été une réussite totale. Merci Madame.
Biguinement Vôtre: Espace Musique
Nicole Guglielmetti
                                                          
Marie-Reine de Jaham, daté du 13 septembre 2011
Le 5 août dernier, j'ai eu le privilège de représenter notre député-maire Christian Estrosi et d'inaugurer en son nom le 7ème Festival Créole organisé au coeur de la Ville sur la place Masséna.
Cet événement a rencontré un réel succès populaire à en juger par la très forte affluence tout au long des trois jours de la manifestation. Beaucoup de Niçois mais aussi de nombreux touristes ont visité les stands, assisté aux animations et goûté aux produits antillais et guyanais offerts à la dégustation, le tout dans une ambiance joyeuse et décontractée.
Voulu par notre maire pour faire écho à l'initiative du Président de la République " 2011, année des Outre-mers", ce festival fut une belle réussite et un rendez-vous important pour la Ville de Nice.
Je veux donc féliciter Madame de Jaham et toutes ses équipes du Cercle Méditerranée Caraïbe qui ont oeuvré au succès du festival, tout comme je souhaite remercier l'ensemble des représentants de la Guadeloupe, de la Martinique et de la Guyane, élus, responsables du tourisme, artistes et artisans qui y ont participé.
Enfin, avec un peu d'avance, je souhaite un plein succès à la 8ème édition du Festival Créole.
Onze années au Cercle Méditerranée Caraïbe, c’est avant tout, l’histoire d’une rencontre inédite, celle d’avoir aidé Marie-Reine de Jaham dans l’action inlassable qu’elle a menée
pour mieux faire connaître et reconnaître la culture créole dans ses aspects les plus divers.
Avoir organisé ensemble, à Nice, en 2003, un Hommage à Aimé Césaire, à l’occasion de
ses 90 ans, restera pour moi le souvenir le plus émouvant.

robert monsterleet
Grâce à une fructueuse collaboration basée sur l'estime et la confiance avec Marie Reine de Jaham, qui a su convaincre le president du Conseil Général des Alpes Maritime, le Groupe Bèlènou a pu réaliser une merveilleuse tournée dans le cadre des célèbres Estivales de Nice. Les dispositions prises par le CMC, la compétence et l'efficacité de l'equipe de sonorisation sous la direction de Philippe Frache d'Arco, qui nous a accompagné sur tous les concerts (Tourettes-Levens, Contes, Sospel, Roquebillière et Roquefort-les-Pins) ont fait de notre séjour un véritable enchantement. Nous gardons le meilleur souvenir de l'accueil chaleureux et enthousiaste qui nous a été fait, tant par les organisateurs que par les publics divers que nous avons rencontrés".
Edmond Mondésir
Musicien, poète, directeur du groupe Bèlènou

Mondesir
Qu´est-ce qu´un pont? Un pont est une construction reliant deux points séparés par une dépression ou par un obstacle. Le pont culturel entre les régions de la Méditerranée et de la Caraïbe qu´est le Cercle Méditerranée Caraïbe (CMC), est un enjeu brillamment réussi par la créole envers et contre tout, je nomme Marie-Reine de Jaham et son entourage, résumé dans ce poème afin de la remercier de m´avoir donné des ailes de Présentatrice, Animatrice et Partenaire des festivals créoles à Nice de CMC :

Ma Dame Créole! Merci!

Au sein de sa Da Doudou, elle naquit Pierrotine.
Toute pleine de grâce, Créole pur sang-volcan,
Elle sème passionnément l´or des Isles et diamantines,
Au royaume de Negresco où elle ancre son camp.
Zò sav sa !
Port madras noir et blanc tout en harmonie,
Pomme-rose, festival piment en arc-en-ciel,
La fée des marassas sacrés, nous offre la cérémonie
Des Héritiers du Paradis de Bwa-bandé Ô miel.
Zò pé li sa !
Son Cercle alizéen est au Tout-monde astral
La quintessence gros-siro, Shakti et chair-coco :
L´esprit symbiose des majestés ancestrales,
Le Grandmèt de la savane des gallus Hocco.
Zò pé di sa !
Dame Créole en plein tournoi sur son rivage Azur,
Chevalière vaillante, sans reproches, et sereine,
Diffuse en Méditerranée à la cadence d´un césure
L´Amour de son Patrimoine. C´est Marie-Reine !
Mètfèdanm kréyòl-la ! Mèsi anlo!

Maxette Olsson
François
Marie Reine
Nos routes se sont croisées en 2008 et ce fut jusqu’à ce jour un réel bonheur que de vous suivre ainsi que tout l’équipe du Cercle Méditerranée Caraïbes dans les différentes manifestations que vous avez mis en place chaque année.
Animés comme vous-même par l’amour des Antilles nous œuvrons tous avec le même objectif « la découverte et le partage de la culture créole ».
Nous tenons à vous remercier d’avoir pu nous permettre d’être à vos cotés, de merveilleux souvenirs resterons en nos mémoires et nos cœurs.
Nous espérons que même outre atlantique le contact ne sera pas rompu.
Bien amicalement

François et Claudine
Le Festival Créole nous a permis d’approcher un art coloré, magique, empreint d’ailleurs. Chaque artiste a su trouver sa place sur cet îlot de nature.
En pénétrant dans l’atmosphère des salles d’exposition, la note était donnée. Nous allions vivre durant les mois à venir, sous le charme de la magie avec Rico ROBERTO.
ACONCHA, quant à elle, nous a murmuré de lointains secrets et nous a emportés de sa belle et forte énergie.
Marie-Claire BIARD, nous a transporté avec ses paysages et ses femmes fortes, bien campées sur leur jambes, magnifiées par la douceur des aquarelles.
Guy STEHLE nous a aidé à mieux appréhender l’histoire de ce peuple Caribéen.
Comme on referme un livre d’aventure dans quelques contrées magiques, on a su que les œuvres n’avaient été que de passage et qu’elles allaient manquer au parc.
Un grand merci aux artistes et au Cercle Méditerranée Caraïbes et à bientôt.
Marianne VICINI
Chargée des expositions :Direction du Parc Phoenix :DGST : 405, Promenade des Anglais :06200 Nice
marianne.vicini@ville-nice.fr
http://www.parc-phoenix.org
Marie-Claire Biard
Martine Garcia
Lorsque que j’ai vu pour la première fois Marie-Reine De Jaham, j’ai été surprise par le personnage, son allure élégante et imposante à la fois mystérieuse et accessible, rigoureuse et déterminée.
Déterminée pour mettre en avant le monde créole qu’elle connait parfaitement, déterminée pour porter et orchestrer ce festival. Lorsque l’on est persuadée comme moi que tout est une « affaire » de personne, alors on comprend mieux la réussite de cet événement.
J’ai eu la chance de croiser Marie-Reine et j’espère qu’elle nous fera encore partager son savoir pour d’autres aventures…"
Martine GARCIA

Fixe : 04.93.56.87.39
Port : 06.80.46.69.07
le Cercle Méditerranée Caraïbe 2000 à 2012
       Jean Montoya                               Huguette Jean                      François Jarvis
Jean Montoya
Vice-président du CMC
Ex-directeur des Affaires Culturelles
Chevalier des Palmes Académiques
François Jarvis
Secrétaire Général du CMC  
Webmaster
Huguette Jean  
Trésorière du CMC
Danseuse/chorégraphe
Marie-Reine de Jaham
Présidente-fondatrice du CMC   
Ecrivain
Chevalier des Arts et Lettres
Marie-Thérèse Michaud
Conseiller Culturel du CMC
Ex-directeur culturel aux Affaires Etrangères
Officier des Palmes Académiques
Membres Du C.M.C
Marie-Thèrese Michaud
Présidente du C.M.C
Dir .Rhum Clement,Paris
Dir:Office du Commerce et de l’artisanat,Nice
Agent d’artiste,Guadeloupe
Pdt:de l’académie des Sciences d’Outremer,Paris
1er adjoint au maire de Nice
Historien,Martinique
Musicien,Martinique
Animatrice,poète,Guadeloupe
Assistane au Parc Phoenix,Nice

Galerie des Tropiques Papeete.

Médaille Picasso miro de l’UNESCO

Médaille de vermeil de la ville de Paris

Certificat de Distinction de l’AIAP (Association internationale des arts plastiques)  auprès de l’UNESCO

Différents prix du public

Membre de la fondation Taylor


Contact et infos   Blog : http://mcbiard.blogspot.fr/